La viscose est un tissu doux comme la soie ou le satin. Il s’adapte parfaitement à de nombreux projets de couture. De plus, vous pouvez facilement trouver de très jolis patrons à coudre vous-même et qui ne sont pas très chers.

Alors c’est dommage de ne pas l’avoir, mais peut-être n’osez-vous pas y aller ? Par conséquent, nous vous expliquons comment coudre et travailler avec de la tissue viscose pour faire de votre projet de couture de viscose une réussite.

Qu’est-ce que la viscose ?

La viscose est également connue sous le nom de rayonne. C’est un tissu léger et doux qui est très agréable à porter.Cette fibre est semi-synthétique, ce qui signifie qu’elle provient de matières premières d’origine naturelle ayant subi un processus chimique. Par conséquent, si vous recherchez un tissu écologique, ce n’est pas celui qui correspond à vos attentes.

Son invention remonte au 19ème siècle.La soie étant chère, deux Français, ont tenté à créer une soie artificielle. Ils ont eu l’idée d’utiliser de la pâte de bois, qui est ensuite transformée. Au début du 20e siècle, ce procédé a été breveté par les Britanniques.

Le tissu viscose est composée à 90 % de cellulose. En général, on utilise des arbres à feuilles caduques, comme des sangsues ou, dans le cas des conifères, des brindilles. Son aspect lisse et très brillant est obtenu par traitement à la soude caustique.Ce matériau est très polyvalent et peut être combiné avec d’autres fibres. Pour faire de la viscose de bambou, il s’agit alors d’ajouter de la poudre de bambou.

Comment entretenir la viscose ?

La viscose, en tant que tissu synthétique d’origine naturelle, bénéficie des propriétés des deux catégories.On profite donc d’une matière respirante à fort pouvoir absorbant. Pourtant, il est facile à presser. C’est un tissu qui n’est pas élastique et qui ne se sent pas dans le temps.

Grâce au processus de fabrication, le tissu obtenu est très régulier, par exemple meilleur que le coton. Il est facile à colorier mais aussi à imprimer.

  • Lavage : Si vous souhaitez laver la viscose, vous pouvez choisir de passer en machine à laver en sélectionnant le programme délicat. Nous vous conseillons de privilégier une température basse de 30 ou 40°C. Si vous choisissez une vitesse d’essorage faible, vous éviterez les plis.
  • Repassage : Comme il s’agit d’un tissu fragile, vous devez être prudent lors du repassage. Pour le repassage, il vaut mieux choisir une température un peu basse et l’essayer au préalable. Un chiffon peut également être utilisé pour protéger le tissu.

Comment coudre la tissue viscose ?

La dernière étape avant d’ajouter de nouveaux vêtements à votre garde-robe est enfin là !

Il est temps de passer à la sculpture de divers éléments. Assurez-vous d’utiliser suffisamment d’aiguilles pour empêcher le tissu de bouger. Une fois l’élément découpé, il est préférable de l’enrouler ou de le poser. Sans cela, vos composants peuvent se déformer. Ce conseil s’applique également tout au long du processus de couture.

Pour la couture, choisissez une longueur de point suffisamment fine pour qu’il n’y ait pas de risque de froissement du tissu. Tout d’abord, effectuez un test sur un morceau de tissu pour vérifier que la tension du fil et la longueur du point sont ajustées.

Lors de la couture de ce tissu, faites particulièrement attention à ne pas tirer sur la couture pour accélérer le passage sous l’aiguille. Prenez votre temps et laissez la machine alimenter le tissu.

Le tissu viscose a une tendance à s’effilocher, il peut être essentiel de le surjeter si vous avez une surjeteuse, ou probablement de coudre une couture française. Il est pareillement possible d’utiliser un ourlet roulé afin d’éviter le risque d’alourdir l’ourlet.

Avant de créer un ourlet, il est préférable d’accrocher votre création pour les 24 heures précédentes. Cela vous évitera de vous retrouver avec un ourlet complètement inégal. Ensuite, pliez votre création pour la sauvegarder.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici