Quels sont les aliments interdits pour la prostate ?

5/5 - (1 vote)

L’alimentation est un facteur clé dans la recherche du bien-être. Ainsi, l’adoption d’un bon régime en phase avec son système physiologique est de rigueur. C’est le cas par exemple de la prostate. Cette glande de l’appareil génital masculin qui sécrète une partie du liquide séminal, chez l’homme, est située sous la vessie. Une fois que l’homme passe la quarantaine, elle est susceptible à certaines modifications entraînant son dysfonctionnement. Pour empêcher cela, il vaut mieux d’éviter certaines consommations. Voici pour vous les aliments interdits pour la prostate.

Les mauvaises graisses

Parmi les aliments interdits pour la prostate, la matière grasse est mise en première position. En effet, un taux élevé de gras dans l’alimentation, plus précisément de la graisse animale est nocif pour la santé en général. Mais plus encore, il augmente le risque de manifestation du cancer de la prostate.

Entre autres, la consommation excessive de matières grasses conduit facilement à un surplus de poids. Il faut rappeler qu’une forte présence de calories dans l’organisme associée à l’obésité font courir le risque de cancer de la prostate. Sur ce, il importe de répondre aux besoins énergétiques du corps, mais cela devrait se faire dans des limites raisonnables.

Le gras est cité comme un aliment interdit pour une prostate en bonne santé. À priori, certains pensent que le cholestérol alimentaire est la principale cause de l’augmentation du cholestérol sanguin alors qu’il n’en est rien. Au contraire, c’est une alimentation contenant trop d’acide gras saturés ou de gras trans qui en est la cause.

Lire aussi :  Le massage de la prostate : qu'est-ce que c'est ?

Les acides gras saturés sont contenus dans les aliments comme la viande, le fromage et les œufs. Pour ce qui est des gras trans, ils sont consommés dans les produits de transformation à savoir les préparations de boulangerie grasse, les snacks, les fritures, etc.

Pour finir, il existe des huiles végétales qui peuvent irriter la prostate (celles qui sont fournies en oméga-6). Il s’agit des huiles à base de noix, de maïs, de pépin de raisin, de tournesol, etc.

La viande rouge ou transformée

Ici, les aliments interdits pour la prostate sont :

  • Les charcuteries ;
  • Les hamburgers ;
  • Les saucisses ;
  • Le bacon ;
  • Le jambon.

En effet, des études ont montré que l’excès du gras animal dans l’alimentation peut entraîner une surproduction de radicaux libres (polluants) organiques. Ces derniers prennent d’assaut les cellules de l’organisme et accélèrent leur vieillissement voire leur destruction.

Ce type d’aliments interdits pour une prostate saine peut être en partie substituer par du poisson, du poulet ou de la dinde. Sachez qu’il importe également de vérifier sa consommation de sel blanc et de sucre raffiné. Il doit en être de même pour les aliments industriels qui en contiennent.

La viande carbonisée

Certaines conditions de cuisson sont à proscrire pour préserver la prostate. Il s’agit principalement de :

  • La cuisson à grand feu ;
  • La cuisson sur une longue durée ;
  • La friture ;
  • Les grillades ou barbecues ; etc.

Ces procédés peuvent conduire à la formation de substances cancérogènes. Elles ont des noms comme : amines hétérocycliques, hydrocarbures aromatiques polycycliques ou amines aromatiques hétérocycliques. Si vous désirez des viandes beaucoup plus brunes, elles finissent par se carboniser pour laisser place à ces types composés.

Lire aussi :  Est-ce que le citron est bon pour la prostate ?

Ici, comme au tout début, le gras est remis en cause, car c’est de son contact avec le feu que se produisent la carbonisation ainsi que la formation des substances nocives. La viande carbonisée est donc un aliment interdit pour la prostate. Ceci parce qu’il renferme des cellules cancérogènes.

Les produits laitiers

L’excès de toute chose est nuisible et les produits laitiers (lait ou fromage) n’en font pas exception. À trop en prendre, vous vous exposez à un haut risque d’avoir le cancer de la prostate. C’est bien la raison pour laquelle ils sont ici cités comme aliments interdits pour la prostate.

En réalité, la consommation de produits laitiers fournis en calcium semble favoriser l’évolution des cellules cancéreuses de la prostate. Aussi, ils contribuent à la diminution du taux de vitamine D dans le sang. C’est donc l’excès de calcium en association avec le manque de vitamine D qui sont à l’origine du mal.

En attendant de plus amples informations sur le sujet, il convient de rappeler que la dose quotidienne de calcium requise pour maintenir les os en bonne santé est de 800 mg. Pour ce faire, la consommation d’un verre de 200 ml de lait, une petite boîte de yogourt et 30 g de fromage suffisent. Il faut donc veiller à ne pas dépasser la dose.

L’excès de sélénium et de vitamine E

Les professionnels énumérant les aliments interdits pour la prostate font cas de la vitamine E et du sélénium. En effet, parce que ces derniers ont été cités comme favorisant une protection contre le cancer de la glande, les personnes en abusent.

Lire aussi :  Peut-on acheter du collagène en pharmacie ?

Généralement prise sous forme de complément alimentaire, la dose de vitamine E et de sélénium ingérée par les personnes est en excès. Cela va au-delà de ce que réclame l’organisme pour laisser place à d’autres troubles physiologiques. Ces nutriments devaient être pris juste en quantité suffisante pour combler la carence.

Pour cela, il est recommandé de chercher à consommer des aliments contenant ces deux nutriments plutôt que de s’adonner aux suppléments nutritifs. Aussi, pensez à demander conseil à un médecin.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *